~¤~L'univers de Stargate~¤~
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Tchat UserTchat User  Tchat user teamTchat user team  

Partagez | 
 

 "Merci Rodney" suite d’une "nuit sur Atlantis

Aller en bas 
AuteurMessage
Mckshepp
Sergent
Sergent
avatar

Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 28
Localisation : Dans ma baignoire avec Joe Flanigan
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: "Merci Rodney" suite d’une "nuit sur Atlantis   Mer 20 Sep - 0:10

Titre : Merci Rodney suite d’une nuit sur Atlantis
Auteur : Mckshepp
Genre : Romance Shweir
Note de l’auteur : Voila moi je ne suis pas satisfaite de cette suite
Je n’ai pas réussi à en faire ce que je voulais



Le reste de la nuit avait été agitée, Elizabeth se dirigea vers son bureau quand elle aperçu John sur le chemin
E : bonjour John bien dormis ?
J : très drôle
E : dite moi qui est cette Eliza ?
J : (pensé) une fille qui ne vous arrive pas à la cheville
John se bloqua net pendant une fraction de secondes
J : c’est une fille que j’ai rencontré et qui m’a plaqué dit il en espérant qu’elle n’avait pas entendu ce qu’il avait pensé
E : John j’ai entendu
J : Entendu quoi ?
E : (pensé) en tout qu’a cette fille est une vraie abrutie de vous avoir plaqué
J : ça c’est vous qui le dite
E : comment ça ?
J : vous n’avez pas habité avec moi
E : mmmm monsieur serait difficile à vivre ?
M : Qui serait difficile à vivre ? Interrogea Rodney ayant surpris leur conversation
J : vous, ça fait aucun doute
M : vous avez une sale tête
J : oui et c’est peut être à cause d’un petit génie qui laisse trainer ses affaires n’importe où
M : à bon moi j’aurai tendance à dire que c’est à cause des pensées d’Elizabeth
J : oui et ses pensées, je ne les aurai jamais entendu si vous aviez rangé ce truque (pensé) je vous jure j’ai vraiment envie de mettre du citron dans sa nourriture quelque fois
E : nous avons encore besoin de McKay et puis ça ne serait pas très fair-play
M : qu’est ce qui ne serait pas fair-play, vous avez dit quoi ?
J : moi je n’ai rien dit
M : ne jouez pas avec les mots qu’est ce que vous avez pensé ?
J : rien du tout
M : je suis sur que si
E : Rodney
M : bon je n’insiste pas, n’empêche ce n’est pas sympa de penser du mal de ses amies
Fit-il remarquer avant de prendre la direction de son laboratoire
La journée se passa sans incident majeur. Elizabeth et John étaient toujours ensembles, ils avaient remarqué que plus ils étaient éloignés plus ils pensaient.
Et ne pouvant pas se concentrer sur quoi que se soit, ils avaient beaucoup discuté
En une journée, ils en avaient appris plus l’un sur l’autre quand 1an
John était dans ses quartiers et Elizabeth dans les siens
J : (pensé) Elizabeth arrêtez de rédiger vos rapports, j’essais de dormir.
E :(pensé) je suis désolée John j’ai prie beaucoup de retard aujourd’hui et au moins comme ça je ne pense pas à quelque chose que je n’ai pas envie que vous sachiez
J : (pensé) vous êtes sûre qu’on a encore besoins de McKay
E : (pensé) oui absolument
J : (pensé) si vous n’arrêtez pas d’écrire je viendrai vous arrêter moi-même
E :(pensé) vous n’oseriez pas
La porte des quartiers d’Elizabeth s’ouvrit
J : vous voulez parier
E : bien j’arrête, satisfais ?
J : oui, il faudrait que vous pensiez a fermer votre porte.
Ils se regardèrent dans les yeux
J : (pensé) si seulement tu savais à quel point je t’aime
Il réalisa la gaffe qu’il avait faite, bon dieu pourquoi avait-il pensé ça ?
Et vu la tète d’Elizabeth inutile d’espérer quelle n’est pas entendu.
J : bonne nuit
Bonne nuit c’est tout ce qu’il avait trouvé à dire avant de sortir de ses quartiers
Il se dirigea vers la salle de sport il avait besoin de se changer les idées et de ne pas penser
Elizabeth était restée immobile depuis que John était parti, elle ne pensait à rien et elle se remit à écrire ses rapports
La nuit avait été difficile et la journée ne s’annonçait pas mieux, ils ne faisaient que de se croiser et ne s’adressaient la parole que si cela était nécessaire
Elizabeth se trouvai dans sont bureau quand
John entra
J : Pourquoi ne voulez vous pas que j’aille en mission
E : vous ne pouvez pas partir en mission
J : ha oui et pourquoi ?
E : (pensé) a votre avis ?
J : parce que j’attends vos pensés
E : oui
J : êtes-vous sûr que c’est uniquement pour ça ?
E : pourquoi d’autre voulez vous que ce sois ?
J : Faut qu’on parle
Elle redoutait qu’il dise ça et elle n’avait pas envie d’en parler
Elle était bien sure heureuse qu’il l’aime, elle l’aimait aussi, mais pouvaient-ils s’aimer ; en avaient-ils le droit, elle dirigeait une cité et lui était tout aussi important
E : (pensé) John nous ne pouvons pas (à voix haute) pas maintenant j’ai du travail
J : nous ne pouvons pas quoi ? Se parler ou nous aimer
E :…………..
J : je vois, bon je vous laisse travailler
E : (pensé) désolée John
J : (pensé) oui moi aussi
L’heure où ils allaient arrêter d’entendre leurs pensées respectives approchait et ils en étaient soulagés
John qui était dans ses quartiers n’en pouvait plus de cette situation avec Elizabeth
Il décida d’aller lui parler
Il frappa à sa porte
J : je peux entrer
Bien quelle n’en avais pas envie il fallait bien qu’il en parle
E : oui
J : je ne suis pas venu pour m’excuser car j’ai rien fait de mal, théoriquement vous n’auriez jamais du entendre ma pensée
Mais s’il faut que je m’excuse pour que tout redevienne comme avant alors je m’excuse
E : que vous vous excusiez ou pas c’est la même chose maintenant je sais ce que vous ressentez pour moi
J : et vous, vous ressentez quoi pour moi ?
E : je …..Je ne ressens pas la même chose que vous
J : vous ne ressentez pas la même chose que moi……… ok bonne nuit
Il se retourna et s’apprêta à partir
E : (pensé) JOHN je t’aime
Il s’arrêta net et il ferma les yeux en poussant un soupire de soulagement
Sa plus grand peur était qu’Elizabeth ne ressente pas la même chose que lui et c’est exactement se qui c’était passé 2 minutes plus top
Il se retourna et la regarda droit dans les yeux et il dit
J : je le savais je suis irrésistible
Elizabeth se rie un instant
E : mais…….
J : avons-nous le droit de nous aimer ?
E : oui c’est sa
J : nous avons le droit d’être heureux faisons un essai, ça vous va ?
E : ça me va
Ils avaient cessé d’attendre leurs pensées respectives
John étai resté tout la nuit dans la chambre d’Elizabeth ils se réveillaient enlacés après une nuit agitée
J : tu as passé une bonne nuit ?
E : pour le peu que j’ai dormi oui et au faite depuis quand vous me tutoyez colonel ?
J : mmmm je dirais depuis que nous avons passé la nuit ensemble, et depuis mes exploits de cette nuit
E : tes exploits, monsieur ne serait pas en train de se vanter ?
J : avoues que c’était de loin la meilleure nuit de toute ta vie
E : mmm oue
J : mmm oue c’est tout tu sais que tu me blaises dans mon orgueil de mâle
E : mais je plaisante bien sur que c’était la meilleure nuit de ma vie
J : je le savais
E : Il faudrait remercier Rodney
J : Et pour quoi ça
E : ba s’il n’avait pas laissé trainer sa machine je ne serais pas en train de dormir dans tes bras à l’heure qu’il est
J : tu veux vraiment qu’il sache que c’est grâce à lui qu’on est ensemble il ne va pas arrêter de s’en vanter
E : tu as raison et de toute façon je veux que notre relation reste secrète du moins pour l’instant
J : si tu veux
E : bien alors retour dans tes quartiers pendant qu’il n’y a encore personne dans les couloirs
J : je suis obligé ? dit-il avec des yeux de chien battu
E : John ne fais pas ces yeux là ça ne marche pas avec moi
Elizabeth se leva et se dirigea vers la salle de bain
J : où tu vas ?
E : prendre ma douche
J : je peux la prendre avec toi fit il toujours avec des yeux de chien battu
E : ok d’accord
J : chouette
E : tu es un vrai gamin
Ils prirent une longue douche
Et allèrent travailler comme si rien ne s’était passé, jusqu’au soir ou ils pourraient redevenir un couple.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://sgaxxjrtcrexxsga.skyblog.com
 
"Merci Rodney" suite d’une "nuit sur Atlantis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur son lit de mousse [ajout " merci pour la fleur"]
» mini sal "merci pour les maitresses"...
» "Chat Drône" !Merci de lire attentivement le début du post!
» Klondike dit : "Merci Cyrielle !" p.5
» PETITE MONNAIE A IDENTIFIER "MERCI"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Forever :: Les créations :: Les fan fictions-
Sauter vers: